Les pédales automatiques : ce qu’elles sont, comment les utiliser et leurs avantages

27 novembre 2023

Si vous êtes un passionné de cyclisme mais que vous n’avez pas encore essayé les pédales automatiques, vous avez peut-être des doutes.

Pour beaucoup, ils sont indispensables sur la route ou en VTT.

Mais y a-t-il vraiment une grande différence entre ces produits et les produits conventionnels ?

Dans cet itinéraire, nous expliquons pourquoi ils sont nécessaires pour ce type d’itinéraire.

C’est parti !

Qu’est-ce qu’une pédale automatique ?

Les pédales automatiques sont des pédales qui vous permettent d’engager votre pied lorsque vous pédalez. Au contraire, avec les vélos conventionnels, le cycliste pose simplement son pied sur cette partie du vélo.

Ce système empêche le pied de bouger.

Il est donc beaucoup plus sûr pour la conduite sur route ou en montagne (surtout en cas de pluie, d’humidité ou de boue).

Il offre également plus de puissance, de confort et d’efficacité de pédalage.

Le fonctionnement est très simple, voyons-le.

Comment fonctionnent exactement les pédales automatiques ?

Pour utiliser des pédales automatiques, vous devez porter des chaussures de cyclisme compatibles. Celles-ci comportent des pièces en métal ou en plastique appelées crampons qui relient vos pieds aux pédales.

Pour commencer à rouler, alignez vos pieds et appuyez dessus (jusqu’à ce que la cale soit fermement attachée à la pédale).

Cela vous permet de pédaler en rond et d’exercer une plus grande force en toute sécurité sans que votre pied ne glisse.

Pour libérer vos pieds, tournez votre talon vers l’extérieur pour vous libérer.

Et c’est tout !

Cycliste pédalant dans la campagne sur un vélo sans pinces

Quels sont les types de pédales automatiques ?

Nous avons des recommandations différentes pour le vélo de route et le vélo de montagne.

Nous vous en parlons ci-dessous.

1. pédales automatiques pour vélos de route

Les pédales devraient être plus grandes et plus rigides.

La raison ?

Disposer d’une plus grande surface de contact et d’appui pour un pédalage plus confortable.

Les taquets sont également généralement de grande taille et en plastique.

Nous recommandons les pédales Look, Shimano et Speedplay.

2. Pédales automatiques pour VTT

Les pédales de VTT doivent être plus petites et dotées de crampons métalliques (généralement fixés par deux vis au lieu de trois, comme pour les pédales de route).

Shimano et Crankbrothers sont nos marques préférées.

Notez-les.

7 raisons d’utiliser des pédales automatiques

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous avez compris que nous adorons les pédales automatiques.

Mais au cas où vous auriez encore des doutes, voici 7 raisons pour lesquelles vous devriez les utiliser pour le vélo de route, le vélo de montagne ou le cyclotourisme :

  1. Le pédalage est plus rond et plus efficace, ce qui réduit la fatigue.
  2. Vous pédalez avec plus de puissance, donc votre pied reste stable.
  3. Vous tenez mieux votre pied et ne perdez pas de force sur les terrains accidentés.
  4. Vous avez plus de contrôle et de sécurité.
  5. Vous pédalez dans la bonne position, ce qui est bon pour vos articulations.
  6. Vous gagnez en puissance, car vous pouvez mieux tirer vers le haut (et pas seulement vers le bas).
  7. Vous êtes plus à l’aise car vous n’avez pas à réajuster votre pied en permanence.

Et tout cela avec la même liberté (même si vos pieds sont attachés à la pédale, vous disposez d’une grande amplitude de mouvement pour ne pas vous sentir coincé).

Homme sur un vélo de montagne avec des pédales automatiques dans la campagne

Les éléments clés pour bien choisir ses pédales automatiques

Avons-nous réussi à vous convaincre ?

Reste maintenant à trouver de bonnes pédales automatiques.

Il n’y a pas de réponse unique, car cela dépend de nombreux facteurs, mais voici les plus importants à prendre en compte :

  • Poids de la pédale : choisissez un poids qui vous permet de pédaler fort et qui convient à votre vélo.
  • Cyclisme sur route ou vélo de montagne : tenez compte des considérations expliquées ci-dessus.
  • Niveau d’expérience : si vous débutez, il est conseillé de choisir des pédales faciles à enclencher et à déclencher.
  • Budget : il existe un large éventail de possibilités et vous devez choisir celle qui correspond le mieux à votre budget.

Conseils pour l’utilisation des pédales automatiques

La dernière étape consiste à se familiariser avec les pédales automatiques.

La plupart des cyclistes s’y habituent en moins d’une semaine (mais tout dépend de la fréquence à laquelle vous roulez).

Quoi qu’il en soit, voici quelques conseils pour faciliter cette transition.

  • Réglez correctement les crampons de vos chaussures et, si vous le pouvez, demandez à un professionnel de réaliser une étude biomécanique pour déterminer votre posture idéale.
  • Les cales sont munies d’une vis de réglage qui permet de libérer le pied de la pédale : utilisez-la sans trop serrer les premières fois pour vous sentir plus à l’aise.
  • Ne regardez pas la pédale pour mettre le crampon, car cela peut entraîner des accidents : entraînez-vous avant de quitter la maison si vous n’êtes pas sûr de vous.

Enfin, apprenez des autres cyclistes qui utilisent des pédales automatiques depuis longtemps.

Des itinéraires de cyclotourisme organisés sont disponibles sur notre site web. Vous trouverez certainement un cyclo-collègue avec qui rire et qui vous racontera son expérience avec les pédales.

Inscrivez-vous et profitez de la vie cycliste.

¿Quieres hacerte socio de CiclaMadrid?

¡HAZTE SOCIO!